LOGO OFFICE DE TOURISME DU PLATAU HAUTEVILLE
Accueil Découverte Notre histoire

Notre histoire

vue plateau

Une Cité Hospitalière / Une tradition médicale et hospitalière forte

Cette cité hospitalière est née au XXème siècle par l'ouverture le 23 Août 1900 du "sanatorium d'Hauteville" devenu sanatorium Félix Mangini, et cela principalement pour des raisons climatiques. Le docteur Jean François Dumarest, qui exerçait sur le Plateau, avait remarqué les heureux effets de son climat sur les nombreux patients, en particulier les « phtisiques », que ses amis et correspondants des hôpitaux de Lyon lui confiaient.

 

Son fils, le Docteur Frédéric Dumarest, décida de se consacrer à la lutte anti-tuberculeuse et à la création d'un sanatorium à Hauteville. Il présenta son projet à Félix Mangini, qui fonda l'Oeuvre Lyonnaise des Tuberculeux et réalisa le sanatorium, après que Frédéric Dumarest ait étudié sur place l'architecture et le fonctionnement de ceux qui existaient alors en Allemagne et en Suisse. Ainsi naquit le premier sanatorium français destiné aux économiquement faibles et aussi le premier sanatorium en climat de montagne. Le succès fut immédiat. A partir de ce moment, la croissance de la station se poursuivit jusqu'à la création du sanatorium Bellecombe, puis du sanatorium Belligneux.

 

Cet élan fut bloqué par la guerre en 1914, mais dès 1920 la Croix Rouge Française transforma le château de Lompnes en sanatorium, destiné à l'origine aux militaires. Puis ce fut un essor considérable : les malades affluaient, de France et d'Europe, attirés par la renommée de la station et de son fondateur. De nouveaux sanatoriums, publics et privés et des hôtels de cure, s'ouvrirent successivement à un rythme accéléré. La station sanatoriale compta progressivement une trentaine de médecins. Les emplois hospitaliers s'élevèrent à plus d'un millier, entraînant un accroissement du nombre des professionnels du bâtiment, de l'hôtellerie et du commerce. C'est ainsi que commença le développement de la station : création des réseaux d'égoûts et de distribution d'eau, Syndicat d'Initiative, école d'infirmières...

 

Aujourd'hui, le Plateau est reconnu pour la technicité et la qualité de son offre de soins en matière de rééducation et de réadaptation fonctionnelle.

 

Une offre thérapeutique moderne, des domaines d'intervention et des spécialités diversifiées :

  • Rééducation
  • Réadaptation fonctionnelle
  • Traumatologie du sport
  • Orthopédie
  • Neurologie
  • Cardiologie
  • Psychiatrie
  • Pneumologie
  • Infectiologie
  • Néphrologie
  • Médecine gériatrique
  • Convalescence polyvalente...

Aujourd'hui, plusieurs établissements publics et privés, équipés et spécialisés, font du Plateau d'Hauteville un pôle hospitalier de tout premier ordre, couvrant de nombreuses pathologies et offrant à ses patients un environnement de haute qualité.

 

Liste des établissements de soins téléchargeable

Un Plateau tourné vers le sport

bandeau-histoire2

 

Avec ses atouts naturels, la qualité de ses équipements et son offre de services, le Plateau d'Hauteville s'impose naturellement comme un haut lieu de l'activité sportive. Préparation physique intense, stages d'initiation, de perfectionnement ou d'oxygénation... Ce n'est pas un hasard si des équipes de haut niveau, des amateurs confirmés et des futurs champions.. ont choisi cet espace pour venir s'entraîner.

Des infrastructures au service de l'exploit

Pour recevoir les sportifs et leur proposer des entraînements dans les meilleures conditions, le Plateau d'Hauteville s'est doté d'infrastructures au service de l'exploit :

  • deux salles omnisports,
  • une salle de gymnastique,
  • une salle de sport de combat,
  • une piscine couverte et chauffée,
  • trois courts de tennis en plein air,
  • 5 ha de terrain engazonné pour le football et le rugby,
  • une tribune-vestiaire pour 130 joueurs avec une salle de réunion,
  • une infirmerie et des locaux pour les arbitres,
  • une carte de course d'orientation avec un parcours permanent,
  • des circuits pour le VTT et le jogging,
  • un boulodrome couvert avec quatre terrains,
  • un parcours de santé.

Des sportifs de haut niveau originaires du Plateau

Joseph CARRARA, coureur cycliste

Aucun habitant du Plateau n'a oublié Joseph Carrara qui a fait briller durant plus d'une décennie les couleurs du Vélo Club d'Hauteville Lompnes.

 

Né en 1938, il se passionnera pour le vélo, devenant très vite un des meilleurs éléments du vélo-club d'Hauteville. C'est au sein de ce vélo-club que Joseph débutera sa belle carrière de cycliste.

 

Quelques années plus tard, une vedette vit le jour en la personne de Joseph Carrara petit par la taille mais grand par le talent. Mars 1959, il montre à sa famille le maillot vainqueur. Le 22 mai 1957, il remporta sa première victoire à Beny. En 1957, il remporta 8 victoires, en 1958, 6 nouvelles victoires furent inscrites à son palmarès.

 

Ensuite, il fit son service armé en Algérie ou il obtint un titre de champion de poursuite d'Oranie. À son retour en France en 1960, il reprit la compétition ce qui lui valut de remporter de nouvelles victoires et il entra dans le professionnalisme dans les cycles Liberia Grammont. Il gagna une étape du Giro d'Italie où il terminera deuxième du grand prix de la montagne.

 

En 1964, il remporta 8 étapes au tour de Catalogne et termina en vainqueur de ce tour. De nombreux autres succès enrichirent son palmarès : vainqueur des prix d'Antibes, de Thizy, d'Auxerre, troisième au Paris -Luxembourg. Il mit fin à sa carrière de coureur en 1967.

Roger Pingeon, coureur cycliste

Passé professionnel en 1965 dans l'équipe Peugeot, Roger Pingeon fut, une des révélations du Tour de France 1965 qu'il termina à la 12e place. Sa 8e place dans le Tour de France 1966 et son état de forme durant le printemps 1967 amenèrent Marcel Bidot, sélectionneur de l'équipe de France à le retenir comme l'un des trois leaders de son équipe, avec Lucien Aimar et Raymond Poulidor, dans le Tour de France 1967. Auteur d'une longue échappée solitaire dans la 5e étape Roubaix-Jambes du Tour, Roger Pingeon prit le maillot jaune.

 

Reconduit en équipe de France en 1968, il remporta deux étapes après des échappées solitaires. Quelques semaines plus tard, Roger terminera 2e du championnat de France sur route à Aubenas.

 

L'année 1969 voit Roger Pingeon, grâce à une échappée en montagne, remporter le Tour d'Espagne. Dans le Tour de France 1969, il sera l'adversaire le plus sérieux d'Eddy Merckx, remportant l'étape de Chamonix et finissant à la 2e place.

 

Roger Pingeon laisse le souvenir d'un grand coureur, pourvu de panache, étudiant minutieusement les parcours, n'hésitant pas à se lancer dans de longues échappées, mais cédant trop facilement au découragement.

Benoit CARRARA, fondeur

Benoit Carrara est né le 7 mai 1926 à Hauteville-Lompnes. Il participe aux Jeux olympiques d'hiver de 1948, 1952, 1956, et 1960 et fut à Squaw Valley le porte-drapeau de l'équipe de France.

Simon DESTHIEUX, Champion du Monde

Le biathlète natif du Plateau d'Hauteville, confirme au grand jour tout son potentiel en décrochant à Nove Mesto la médaille d'or du 15km individuel.

 

Ce n'est pas un hasard de voir ce grand espoir du biathlon Français devenir champion du monde tant sa famille est impliqué dans ce sport. Le papa, médecin, est le président du Ski club Lompnes. Sa maman œuvre aussi dans le club. Baptiste, l'aîné, est entraîneur national de biathlon et Étienne, le plus jeune promet aussi déjà beaucoup en cadet.

bandeauangeville2

Les Personnages Marquants

Henriette d'Angeville (1794 - 1871)

Henriette d'Angeville, fille de Jean-Baptiste d'Angeville de Beaumont. Henriette naquit à Semur en Auxois, le 10 Mars 1794. De retour à Lompnes, Henriette ne tarda pas à se montrer indépendante de caractère et quelque peu fantasque. Le Mont Blanc la fascinait. Alors qu'elle séjournait à Genève, elle organisa en 1848, l'expédition qui devait la conduire au Mont Blanc. Elle passe pour avoir été la première femme à gravir le Mont-Blanc. A 69 ans, elle escalada encore l'Oldenhorn à 3214m. Elle mourut à Lausanne en 1871. Ses restes furent ramenés en 1903 dans le cimetière d'Angeville.

Son frère Adolphe d'Angeville, né le 20 mai 1796 fît une carrière exemplaire. Il fut Maire de Lompnes de février 1826 à décembre 1849, Conseiller Général et Député de l'Ain. En 1825, il créa la première fruitière sur le Plateau.

Adolphe d'Angeville est mort le 16 mai 1856.

 

Pour plus d'infos sur le Château d'Angeville 

Docteur Frédéric Dumarest (1870 – 1951)

Fils du Docteur J.F Dumarest, médecin généraliste, auteur d'un manuscrit intitulé : « Hauteville-Lompnes en Bugey, station climatique d'altitude ». F. Dumarest consacrera toute sa vie à la lutte médicale et sociale contre la tuberculose : création du premier sanatorium populaire français par Félix Mangini, travaus sur la cure sanatoriale, le travail et la réadaptation des tuberculeux ; la climatologie médicale ; la tuberculose et la guerre. Il introduit en France en 1908 le pneumothorax thérapeutique inventé par son maître Forlanini.

Les Ouvrages

  • Richesses Touristiques et Archéologiques du canton d'Hauteville – Pré-inventaire – 25 €
  • Hauteville-Lompnes en Bugey – Station climatique d'altitude par Jean Dumarest – 25 €
  • Cahiers du Dreffia – Association « Le Dreffia » - 8 € l'unité
  • Seigneurs et Seigneuries du Plateau d'Hauteville-Lompnes par Thierry Faure David - 25 €
  • Les Contes de la Châtellenie de Lompnes aux XIIIème et XIVème siècles par « Les Amis des Archives de l'Ain » et « Le Dreffia » - 25 €
  • Les écoles de Cormaranche en Bugey par Yann Cruiziat - 20 €
  • Autrefois... le Plateau d'Hauteville-Brénod par « Le Dreffia » - 15 €
  • Le Patois de Prémillieu par Raymond Gramusset - 15 €
  • Vaux Saint Sulpice par Bernadette Lavaure - 20€
  • Moulins du Bugey : 85 moulins dans le Haut Bassin de l'Albarine par Marcel Monnier
  • Cormaranche en Bugey des origines à 1814 par Yann Cruiziat - 23 €
  • Etre prêtre en Bugey au 19ème siècle * Querelle de clocher par Yann Cruisiat - 17€
  • Le Semainier Fabuleux par Marc Duperray - 15€
  • Ordre et Désordres dans la Société du marquisat au 18ème siècle par Mickaël Grobas 18€
  • Les Cahiers d'Hostiaz par Jean Nigoul - 40€
  • Aranc Autrefois - Les Cahiers du Dreffia - Numéro spécial 2013- 28€

Contactez-nous

Actualités

Espace Bien-être sur le Domaine de la Praille

hot tub neige

Lire la suite
Agenda

Marché

Du 01/01/2017 au 31/12/2017

Marché

La municipalité d'Hauteville-Lompnes organise 3 marchés hebdomadaires...

Lire la suite

Animations musicales

Du 28/01/2017 au 19/08/2017

Animations musicales

Animations musicales au casino d'Hauteville

Lire la suite

Un animateur sur le marais

Du 24/06/2017 au 29/07/2017

Un animateur sur le marais

l'animateur nature du Conservatoire des Espaces Naturels vous accompagne...

Lire la suite

Détente à l'espace bien-être

Du 17/02/2017 au 26/08/2017

Détente à l'espace bien-être

Après une journée épuisante, détendez-vous dans un bain chaud en...

Lire la suite

Fête de la musique

Le 24/06/2017

Fête de la musique

Rendez-vous à Hostiaz pour fêter la musique ensemble !

Lire la suite

Concert

Le 24/06/2017

Concert

Chorale de musiques sacrées et profanes

Lire la suite

Marché

Du 01/01/2017 au 31/12/2017

Marché

La municipalité d'Hauteville-Lompnes organise 3 marchés hebdomadaires...

Lire la suite
Questionnaire

Comment avez-vous connu le Plateau d'Hauteville








Résultats
Plateau Hauteville - Ain - Rhône Alpes